Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une

livre

Titre : Ta deuxième vie commence quand
tu comprends que tu n’en as qu’une

Auteur : Raphaëlle Giordano

Editeur : Eyrolles

Date de parution : 17 septembre 2015

Catégorie : Développement personnel

Nombre de pages : 217 pages

Intérêt : Résumé attrayant

Quatrième de couverture :

  • Vous souffrez probablement d’une forme de routinite aiguë.
  • Une quoi ?
  • Une routinite aiguë. C’est une affection de l’âme qui touche de plus en plus de gens dans le monde, surtout en Occident. Les symptômes sont presque toujours les mêmes : baisse de motivation, morosité chronique, perte de repères et de sens, difficulté à être heureux malgré une opulence de biens matériels, désenchantement, lassitude…
  • Mais… Comment vous savez tout ça ?
  • Je suis routinologue.
  • Routino-quoi ?

Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l’impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu’elle veut, c’est retrouver le chemin de la joie et de l’épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l’y aider, elle n’hésite pas longtemps : elle fonce. A travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va, pas à pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves…

Critique :

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une est davantage un manuel de développement personnel et de coaching qu’un roman à proprement parler.

L’histoire raconte la thérapie que suit Camille pour se sentir plus épanouie et heureuse dans sa vie. Entre les clichés et les citations, Claude aide, pas à pas, la jeune femme à atteindre son objectif. Si certains conseils sont bons à prendre, d’autres paraissent complètement irréalistes…

Le manque de description, de contexte et tout simplement de suspense empêche de se plonger dans l’histoire et de se mettre dans la peau de Camille. Pourtant, le passé mystérieux de Claude aurait pu être davantage exploité afin d’intriguer le lecteur. Malheureusement, aucun rebondissement n’est créé pour rendre le roman plus intéressant.

Certes, l’auteur nous apporte un peu de positivité mais plusieurs incohérences finissent par rendre l’histoire absurde. Les problèmes auxquels Camille fait face quotidiennement sont résolus en deux temps trois mouvements grâce aux conseils de Claude qui fonctionnent tous, sans exception, à merveille comme si la vie était aussi facile. Raphaëlle Giordano nous livre ici une utopie qui fait perdre toute crédibilité à l’histoire !

Le style est fluide et simple, ce qui rend le roman facile à lire. Si la lecture est tout de même moins ennuyante qu’un véritable ouvrage de développement personnel, l’excitation de connaitre la suite des événements ne se fait pas ressentir, l’intrigue étant quasi inexistante.

S’il fallait résumer ce roman en deux mots, plat et utopique lui conviendraient parfaitement.

Note :

5

 

 Votre avis m’intéresse ! 

N’hésitez pas à me laisser un commentaire

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s